Série illustrée par Pascal Bresson

poulpiajettelencrepoulpiasenvaLes aventures d'une petite pieuvre très soucieuse d'écologie.

POULPIA JETTE L'ENCRE - préface de Francine Cousteau

POULPIA S'EN VA-T-EN GUERRE - préface de Nicolas Hulot

J'ai écrit trois histoires de Poulpia, dont une, Poulpia et le requin-marteau, est restée inédite. Les deux premières ont été publiées par les éditions Cœur de Loup et Demgé Production. Il est à noter que Pascal Bresson, le dessinateur avec qui j'ai collaboré sur ce projet, devenu son propre éditeur, a trouvé bon de rééditer mes récits en omettant de mentionner que j'étais l'auteur de l'idée et des textes, préférant de beaucoup mettre en avant les préfaces de célébrités qu'il est parvenu à obtenir. On comprendra que ce genre de comportement m'ait incité à proscrire toute collaboration de ce type. L'écologie, cela commence par apprendre le respect, n'est-ce pas ?

Bien que le sujet ne soit pas capital pour la littérature et le devenir de la planète, on devinera qu'il y a polémique dans l'air. Afin que les choses soient claires, je précise donc la genèse de Poulpia. C'est le dessinateur Philippe Cenci qui, le premier, m'envoya un jour le dessin d'une pieuvre d'un bel orange en me demandant s'il n'était pas possible d'exploiter ce genre de personnage. Une pieuvre, c'était plutôt inattendu, pas évident à transformer en héroïne, mais je décidai de relever le défi. J'ai commencé par lui trouver un nom et une vocation à lutter contre les aberrations propres à détruire notre planète, puis je me suis mis à écrire. Voilà, ce n'a pas été plus compliqué que cela. Pour la petite histoire, retenons que Philippe Cenci, dessinateur de talent, a collaboré au tome 3 de la série Sylve.