08    Je ne me sens vraiment bien que chez moi, parmi mes livres. Je suis incapable d'écrire ailleurs. Il doit pourtant être agréable, comme le font certains auteurs, de remplir des pages à la terrasse d'un café, au milieu de la foule.Tarvel___Illzach_13

Il m'arrive toutefois de mettre le nez dehors. Pas exemple ici, à Illzach, en novembre 2005.